Le Socialisme en France (1898-1912)

Œuvres complètes de Rosa Luxemburg – Tome III

« Que pouvons-nous faire sinon fixer des règles pour la tactique pratique ? Si nous nous en abstenions, quel serait le sens de nos décisions ? Jaurès fait de la lutte des classes et de la solidarité internationale de simples phrases. Quand le ministre socialiste d’un gouvernement bourgeois ne peut pas mettre ses principes à exécution, c’est une question d’honneur pour lui que de démissionner ; quand un révolutionnaire est forcé de nier ses principes au sein d’un parti modéré, son honneur lui dicte de se retirer. Cette dissension est déplorable, mais elle est là. Et il n’y a rien de plus révolutionnaire que de reconnaître et de dire ce qui est. La résolution de Dresde [qui condamne les tendances révisionnistes] est un fait historique, c’est un symbole ; acceptez-la et vous rendrez un grand service à la cause du socialisme ! »

Ce volume rassemble les contributions de Rosa Luxemburg sur la politique française — l’affaire Dreyfus, le mouvement ouvrier, le syndicalisme révolutionnaire, etc. Mais à la fin du XIXe siècle, pour la gauche européenne, la grande affaire, c’est collaborer avec les gouvernements bourgeois ou rompre avec le système capitaliste. Depuis les débats de la social-démocratie allemande autour de Bernstein et Kautsky, la révolutionnaire germano-polonaise analyse la guerre de position des ténors du socialisme français, de Jaurès à Guesde et Millerand.

—–

Édition établie et préfacée par Jean-Numa Ducange

Traduit de l’allemand par Daniel Guérin et Lucie Roignant

Traduit du polonais par Aleksander Jousselin

Une coédition Smolny – Agone

0 out of 5

22,00 

À propos de l'auteur

Rosa Luxemburg (1871–1919), née en Pologne russe en 1871, est l’une des principales militantes et théoriciennes du mouvement ouvrier international avant et pendant la Première Guerre mondiale. Elle enseigne l’économie politique de 1907 à 1913 à l’école du parti social-démocrate allemand de Berlin. Elle maintient lors du premier conflit mondial un internationalisme intransigeant qui lui vaut d’être emprisonnée de façon quasi-continue jusqu’à sa libération par la révolution de Novembre 1918. Avec le groupe Spartakus elle se lance dans une intense activité révolutionnaire jusqu’à son assassinat le 15 janvier 1919 par les corps-francs.

Informations complémentaires

ISBN :

978-2-7489-0158-0

Parution :

22/10/2012

Format :

14 x 21 cm

Pages :

272

Table des matières

Préface : Rosa Luxemburg et le socialisme français, par Jean-Numa Ducange

  • Rosa Luxemburg et la France
  • De l’affaire Dreyfus à la création du parti socialiste
  • Regards méconnus sur le socialisme et le syndicalisme
  1. De France
  2. Le socialisme à la Guadeloupe
  3. Sur le mouvement des cheminots français
  4. Le seizième congrès national du Parti ouvrier français
  5. Sur l’affaire Dreyfus
  6. Salaires de misère des capitalistes et « bienfaits » capitalistes en France
  7. La conférence des municipalités et conseils municipaux socialistes de France
  8. Activité des socialistes français au sein des conseils généraux
  9. Aperçu de l’activité subversive des socialistes français au sein des conseils municipaux
  10. Sur l’affaire Dreyfus
  11. Une conférence des conseils municipaux socialistes de France
  12. Le neuvième congrès annuel de la Fédération nationale des syndicats et des groupes corporatifs de France
  13. La crise en France
  14. La misère des fonctionnaires en France
  15. La statistique démographique en France
  16. Sagesse professorale française sur le marxisme
  17. Une question tactique
  18. Sur le congrès d’unification français
  19. Recension d’un ouvrage de Paul Lafargue
  20. L’unification française
  21. Consultation internationale
  22. La crise socialiste en France
    • Introduction
    • Le gouvernement de défense républicaine
    • La tactique de Jaurès et le radicalisme
    • Les réformes sociales de Millerand
    • Le cas Millerand et les partis socialistes
  23. Intermède
  24. Au sujet du congrès d’unification français
  25. Après le congrès
  26. L’unification socialiste en France
  27. Au conseil national du Parti ouvrier français
  28. La conclusion de la crise socialiste en France
  29. Les résultats des élections en France
  30. Le congrès de Commentry
  31. Enquête sur l’anticléricalisme et le socialisme. Réponse
    • L’Église sous la monarchie et sous la république
    • Anticléricalisme socialiste et anticléricalisme bourgeois
  32. Discours sur la tactique socialiste
  33. Le ministre bouté hors du parti
  34. Frères ennemis
  35. Dans la tempête
  36. L’unification des socialistes français
  37. Le vieux problème
  38. Lettre ouverte à Jaurès
  39. Le 1er Mai et la lutte de classes
  40. Recension, « L’Armée nouvelle »
  41. La victoire socialiste jugée par Rosa Luxemburg

Sources des textes

Index des noms de personnes

Index des journaux et ouvrages classiques

Index des groupements et événements politiques