Le mouvement de la production

À paraître
0 out of 5

Cet ouvrage foisonnant et novateur publié en 1843 fait l’objet d’une lecture attentive de Marx lors de ses premières recherches économiques en 1844 — ce dont  témoigne encore une appréciation élogieuse dans le Livre I du Capital (1867). Wilhelm Schulz, compagnon de route du grand poète Georg Büchner, est un auteur central dans le champ nouveau que constitue l’étude des phénomènes économiques. Il reste néanmoins largement inconnu du grand public et inédit en français. Ouvrage essentiel à la compréhension des débats des années 1840 sur l’analyse du mode de production capitaliste irriguant le socialisme naissant, il est donc un précieux compagnon pour l’étude de la formation de la pensée économique marxienne.

—–

Édition établie par Ivan Jurkovic

Traduit de l’allemand et présenté par Alain Alcouffe

12 x 19 cm / 304 pages

14,00

Description

Friedrich Wilhelm Schulz, plus connu sous la forme Wilhelm Schulz, né le 13 mars 1797 à Darmstadt et mort le 9 janvier 1860 à Zurich, est un officier, éditeur et homme politique allemand. Condamné comme démocrate, il s’évada de prison en 1834, émigra en Suisse et y travailla comme écrivain politique indépendant. Élu à l’Assemblée nationale de Francfort en 1848, il siégea à la gauche de cette assemblée. Esprit vaste et prolifique, son œuvre la plus connue est La mort du pasteur Friedrich Ludwig Weidig.

Informations complémentaires

ISBN :

978-2-490793-14-3

Parution :

24/03/2023

Format :

12 x 19 cm

Pages :

304

Table des matières

Présentation par Alain Alcouffe

Introduction

Production matérielle

Production mentale

Suppléments et corrections

Index des noms de personnes

Index des publications