La contre-révolution en marche. Écrits politiques (1930-1934)

Boris Souvarine, l’un des principaux fondateurs du Parti communiste en France en 1920, a aussi été l’un des premiers antistaliniens. Le lecteur trouvera ici rassemblés ses principaux textes des années 1930-1934, où il développe, sur les grands drames de son temps — présents ou à venir — des analyses d’une lucidité et d’un esprit critique qui tranchent radicalement avec le suivisme ambiant. Il y défend un marxisme non-dogmatique, notamment dans sa revue La Critique sociale, qui aurait pu être notre École de Francfort.

Souvarine s’oppose à toutes les compromissions, à toutes les oppressions, en particulier celle qui sévit en Union soviétique, et dont il souligne qu’elle n’a rien de communiste. Sa vaste culture historique, son intelligence et son style — qui en fait l’une des meilleures plumes de l’histoire du mouvement ouvrier — se mettent au service d’une solidarité prolétarienne internationale sans faille, à l’heure du fascisme et du stalinisme triomphants.

—–

Édition établie par Charles Jacquier et Julien Chuzeville

Préface de Charles Jacquier

Postface de Julien Chuzeville

12 x 19 cm / 288 pages

Feuilleter quelques pages choisies.

0 out of 5

12,00

Description

L’existence de Boris Souvarine (1895-1984) se nourrit à la fois d’une fidélité sans faille à ses principes et de ruptures le plus souvent provoquées par des tragédies historiques majeures (la guerre de 14-18, la vague révolutionnaire de 1917-1923, l’émergence du stalinisme, la Seconde Guerre mondiale). Parmi les principaux fondateurs du Parti Communiste en 1920 mais devenu ennemi acharné de Staline et de l’URSS de par la défense des mêmes convictions, le parcours et les analyses de Souvarine sont toujours riches d’enseignements.

Informations complémentaires

ISBN :

978-2-490793-02-0

Parution :

09/10/2020

Format :

12 x 19 cm

Pages :

288